Club Ulysse : les bénévoles relèvent les défis 2010 !



Le succès rend jaloux, c’est connu. Comme d’autres, les membres du bureau et animateurs du Club Ulysse ont expérimenté cette malheureuse habitude, mais leur générosité n’est pas entamée.

Cette jalousie ne cacherait-elle pas d’autres préoccupations ?

« C’est évident, à Ulysse, il devient presque interdit de s’amuser un peu, affirme Mr H, un locataire régulier. Nous venons en famille depuis presque 30 ans, et avons l’impression de voir le Village vieillir encore plus vite que nous… en terme de mentalités ! »

Les faits, heureusement, donnent un éclairage différent et plus positif : depuis quelques années, particulièrement depuis que le Club Ulysse a repris un nouveau souffle, son « bilan » d’animation est en croissance régulière. Que ce soit le nombre d’adhérents, leur âge (avec des enfants de plus en plus nombreux), ou le nombre d’animations proposées, tous les indicateurs sont au vert.

Pour autant, c’est avec beaucoup de courage et d’abnégation que les bénévoles doivent éviter… les nouveaux obstacles qui leur sont opposés chaque année !

« L’année dernière, une petite partie des membres de l’AFUL a tenté de nous supprimer l’accès au local qui, historiquement, était accordé au Club Ulysse. Ce local, qui nous sert à nous réunir et à préparer les animations, est également nécessaire au stockage de notre matériel, qui ne peut être pris dans nos appartements, déclare Fred Bellan, Vice Président du Club Ulysse. Autrement dit, pas de local, pas d’animation».

Et pour l’année 2010, d’autres projets anti-animation voient le jour, sous forme d’attaques anti-club.

« Une personne affirme que le Club ne tient pas ses promesses en terme d’animation durant l’été, alors que le Club a réalisé en moyenne 3 animations par semaine entre le 14 juillet et le 15 août. Notre « détracteur » n’a participé à aucune d’entre elles. Etait-il présent à cette période ? s’interroge Jean Claude Prick, Président du Club Ulysse. Ces temps ci, reprend le Président, il semble évident que certains veulent nous décourager… on nous demande par exemple un calendrier précis des animations prévues sur l’été 2010. Qui sait déjà prévoir quels seront les jours de tramontane ? Ces demandes ne sont pas sérieuses, car l’une de nos forces est de savoir nous mobiliser et changer nos plans aussi en fonction du climat, rappelle Jean Claude  ».

Alors, a qui profiterait le découragement des bénévoles du Club Ulysse ?

« Pas à l’AFUL, affirme Michel GUIERRE, Trésorier du Club. Ses statuts ne lui permettent pas de se substituer à nous sur l’animation, et la propension de certains à se substituer en « Chef de Village », si elle relève d’une volonté de bien faire, est de leur part une double erreur, juridique et stratégique ».

« Oui une infime minorité d’habitants d’Ulysse aimerait que ce village soit « désert » toute l’année, mais cela dessert les propriétaires loueurs, les commerces qui ont déjà bien du mal à survivre, et l’ambiance générale. Nous n’avons déjà plus de boulangerie, nous n’aurons bientôt plus de pain !, avoue une résidente qui préfère garder l’anonymat ».


Mais ils en ont parlé, et ils l’ont décidé : Les bénévoles se donneront encore, l’été 2010, pour faire renaître la convivialité, la découverte des autres et l’amitié au sein de notre Village.

Qu’on se le dise, et qu’on le fasse savoir !!



Retour à la liste - Répondez à cet article